Accueil » Blog » Ma méthode pour trouver des idées de contenu

Ma méthode pour trouver des idées de contenu

“Comment trouver des idées de contenu ?” Je crois que c’est LA question que l’on me pose le plus. Et, en effet, c’est souvent ce qui bloque mes mentoré·e·s dans le lancement de leur stratégie de com’. Iels ont peur de ne pas savoir quoi raconter, que ce qu’iels partagent ne soit pas intéressant ou, pire, que ça fasse le plus gros flop de l’univers. 

Et j’ai été dans ce cas aussi pendant longtemps. 

Mais depuis, j’ai mis en place une méthode qui me convient et qui me permet de générer du contenu assez facilement et de savoir exactement quoi dire à quel moment. Si toi aussi, tu as besoin d’un petit coup de pouce, cet article est pour toi !

Trouver des idées de contenu : fais une veille !

Avant de te lancer tête baissée (ce que je ne te conseille évidemment pas), je te propose de te poser cinq minutes pour faire une veille. Une veille, dans le monde de la com’, c’est le fait d’aller voir ce qui se fait ailleurs. Pour trouver des idées de contenu, dans un premier temps, rien de mieux que d’observer les créations de tes “concurrent·e·s” et des personnes qui sont dans le même domaine d’activité que toi. 

Les tendances et les contenus qui fonctionnent pour ta cible

Pour commencer, transforme ton temps de scrollage intensif sur les réseaux sociaux par un temps d’observation active. Sur la plupart des réseaux, désormais, tu peux enregistrer des posts pour les retrouver plus tard. Sur Instagram, crée-toi une collection spécifique à ta veille. Sur ta boîte mail, pour les newsletters, range celles qui te plaisent le plus dans un dossier à part. Et fais ça pour tous les contenus qui te tentent le plus à créer. 

Ici, tu peux prendre 10 à 15 minutes pour observer les contenus qui fonctionnent et les tendances qui émergent. Enregistre tout ce qui te plaît, ce qui marche et ce que tu te verrais bien reproduire. Une fois le temps écoulé, tu auras déjà une belle palette de contenus qui pourront t’inspirer. 

Élargis tes inspirations

Cette étape, tu peux la faire régulièrement et tu peux même l’élargir à des domaines dans lesquels tu n’évolues pas directement. Parfois, sortir de sa zone de confort permet de trouver de nouvelles idées de contenu auxquelles nous n’aurions pas pensé avant. 

Ton quotidien : ta source d’inspiration première

Pour les tâches qui demandent une certaine créativité, le quotidien peut être une sacrée belle inspiration. Il y a forcément des événements, des rendez-vous, des rencontres, des imprévus qui peuvent faire l’objet de contenus pour alimenter ta communication. Parfois, ça n’a même pas besoin d’être quelque chose d’incroyable : une phrase dans un livre, une scène dans un film, les paroles d’une chanson ou un documentaire inspirant. Tout ce que tu vois et fais peut devenir une source d’inspiration. 

Si tu peux, garde toujours les notes de ton téléphone ou un carnet à proximité. On ne sait jamais, une idée de contenu pourrait surgir de tout ceci !

De quoi veux-tu vraiment parler ?

Une fois que tu as été pioché tous ces contenus inspirants, j’aimerais que tu te poses une question. Elle va te demander de te poser quelques minutes pour y apporter une réponse.

De quoi veux-tu vraiment parler à ton audience ?

J’insiste sur le vraiment. L’idée, là, n’est pas de faire comme tout le monde. C’est de réfléchir à ce que TOI, en tant qu’être unique, tu veux partager sur tes canaux de communication. Oublie les tendances, oublie “ce qui se fait le mieux”, oublie les “machine elle fait ça donc je ferai pareil.” Trouve LE ou LES sujets qui t’animent au fond. Où tu te dis : “bordel, ça, j’ai des trucs à dire là-dessus, en fait. Je pourrais en parler pendant des heures.”

Tu te demandes sûrement si ça n’aurait pas été plus efficace de te poser la question AVANT de faire ta veille. Je parle d’expérience : si la question t’es posée avant tes recherches, tu n’auras pas conscience des multitudes de possibilités qui s’offrent à toi. Ta réponse ne sera donc pas forcément subjective. En le faisant à ce moment-là, tu as déjà ouvert ton esprit, tu sais ce qui est fait, tu sais aussi ce que tu aimerais bien réaliser. 

Brainstorming créatif

La phase de brainstorming, ou remue-méninge, est souvent mise de côté, alors que c’est une étape très importante. Pour trouver des idées de contenu, je trouve que ce moment que tu prends pour mettre sur papier ce qui tourne dans ta tête rend la création plus concrète et aide à y voir plus clair. 

Poser tout à plat

Qui dit brainstorming, dit mettre tout à plat. Je vais te partager ma façon de faire et tu pourras l’adopter et l’adapter selon tes besoins.

D’abord, je mets un chronomètre. Un bon brainstorming ne doit pas s’éterniser, sinon tu vas tourner en rond sur les idées que tu vas noter. Pour de la création de contenu, je me mets une petite plage horaire de 15 minutes. C’est largement suffisant pour moi afin d’exposer mes pensées. 

Pour le support, je pars généralement sur du papier. Ça m’aide à rester concentrée et à ne pas penser à la forme de mon brainstorming. J’ai un carnet spécifique pour mon agence dans lequel je note tout ce qui me passe par la tête. 

Une fois que le chrono sonne, je regarde les pages qui ont été noircies d’encre. J’ai déjà une excellente base devant moi que je vais pouvoir exploiter. 

Si, au bout de 15 minutes, tu n’as pas réussi à laisser venir tes idées ou à les écrire, réessaye en changeant de support. Et si ça ne fonctionne toujours pas, laisse-toi un peu de temps. Cet exercice est un vrai laisser aller sur ses pensées, un peu comme de l’écriture automatique, et peut demander un certain effort. Peut-être que tes idées viendront au fur et à mesure. Garde toujours ton carnet ou les notes de ton téléphone ouvertes pour les noter à mesure qu’elles te viennent. 

Générer des idées avec l’IA

Je ne suis pas une grande fan de l’IA quand c’est pour générer du contenu visuel ou textuel. En plus du fait que l’IA vole des artistes sans que ces derniers soient rémunérés et sans prendre en compte les droits d’auteur, je pense que les contenus générés 100 % par l’IA ne sont pas encore d’une qualité et d’une personnalité très intéressante pour que l’on s’y fie.

Néanmoins, l’IA, comme assistante, peut être vraiment utile. En fonction des idées que tu as déjà notées, tu peux lui demander d’aller plus loin. Par exemple, avec Chat GPT, tu peux lui donner un prompt qui contient : des mots-clés, des types de contenus que tu voudrais créer, des noms de réseaux sociaux… Et lui pourra te générer une liste d’une dizaine ou une vingtaine d’idées. 

Alors, bien sûr, pour avoir déjà testé l’outil, toutes les idées ne sont pas bonnes à prendre. Il se base tout de même sur des tendances, non pas sur tes propres envies et, surtout, il n’est pas mis à jour en temps réel. Mais, parfois, sur 10 idées générées, tu peux en noter 1 ou 2 qui retiennent ton attention et qui, pourraient, te donner de nouvelles pistes de réflexion.

Faire du tri 

Maintenant, tu as pléthores d’idées. Mais, évidemment, toutes ne sont pas exploitables. Ou, en tout cas, pas en l’état. L’étape suivante est celle du tri ! Pour trouver des idées de contenu, tu peux déjà supprimer toutes les idées qui, après réflexion, ne te conviennent pas, ne te parlent pas. 

Pour cette étape, je prends généralement des surligneurs et un stylo rouge. Toutes les idées qui ne me plaisent pas sont barrées en rouge. Et, ensuite, j’essaye de créer des catégories avec les idées qui restent. Je prends alors plusieurs surligneurs (trois ou quatre) et je surligne les idées qui peuvent être regroupées dans une même thématique.

À la fin de cette étape, tu as une base de travail très intéressante. Et tu vas voir que l’astuce des couleurs n’est pas là par hasard… 👀

Trouver des idées de contenu avec la méthode des piliers

La méthode des piliers de contenu est très connue, mais aussi très efficace ! C’est grâce à elle que je peux trouver des idées de contenu pour mes canaux de communication. Si tu ne connais pas, tu devrais aimer !

Définir tes segments principaux

Dans l’étape précédente, je te disais que j’utilisais des couleurs pour regrouper mes idées dans des catégories. Chaque couleur correspond à une thématique que je peux aborder. Et chaque thématique est un pilier. 

Le pilier, c’est l’arbre. C’est la thématique qui va guider l’ensemble de tes contenus liés à cette thématique. Tu peux décider de planter trois arbres ou quatre. Puis, chaque arbre aura ses propres racines, qui seront tes sous-thématiques.

Les décliner en sous-segments

Chacun de tes piliers de contenu donnera naissance à des sous-thématiques. Ces racines vont ensuite se multiplier pour donner tes contenus. 

Cette étape est, pour moi, la plus intéressante, car elle permet de se projeter dans ce que l’on va créer et de concrétiser notre projet. C’est le moment où tout s’imbrique et où le travail que nous avons fourni prend tout son sens.

Trouver des idées de contenu - pilier de contenu Thématique principale : pilier de contenu Trois cadres avec les sous-thématiques 1, 2 et 3. Sous chaque cadre, "contenu 1, 2 et 3"

Recycler ses contenus

La dernière étape pour trouver des idées de contenu efficacement, et qui te fera également gagner du temps : c’est de recycler tes contenus.

Quand tu vas te pencher sur ton calendrier éditorial, tu peux très bien imaginer qu’un post Instagram pourrait faire l’objet d’une newsletter tellement le sujet est vaste et que tu sens qu’un post est trop court. Tu peux aussi imaginer l’inverse : une newsletter pourrait se découper en plusieurs posts, ou une grosse vidéo Youtube peut se transformer en carrousels ou en reels. Au bout de six mois, un an, tu peux aussi reprendre des anciens contenus pour les mettre à jour ou les reformuler. Tu as évolué, ton contenu et ton audience aussi. 

Les possibilités sont infinies pour te permettre d’avoir toujours des idées de contenu à portée de main.

Pour résumer, ma méthode se découpe en 4 grandes étapes et 1 étape bonus. Commence toujours par aller voir ce qui se fait dans ton secteur, mais aussi dans des secteurs annexes. Demande-toi toujours quels sont les sujets qui te font kiffer dans ton domaine. Fais une belle séance de brainstorming organisée. Utilise les piliers de contenu. Et, enfin, pense à recycler tes contenus !

Moi, c’est Elodie ! Je t’aide à gérer ta com’ sereinement pour développer ton activité ✨
Si toi aussi, tu as envie de repenser ta vision de la com’, des réseaux sociaux et de la créa de contenu
pour te concentrer sur ton corps de métier, alors envoie-moi un message 💌

Comment trouver tes idées de contenu

Elodie

2 thoughts on “Ma méthode pour trouver des idées de contenu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.